Connaître les prix des avions d’occasion 

Alors que les prix des avions d’occasion ont régulièrement baissé ces dernières années, nous étudions la question de l’achat. Tout comme les voitures, les avions privés se déprécient très rapidement et, avec l’introduction de nouvelles règles de sécurité aérienne, le marché des vieilles opportunités a littéralement explosé. Pour plus d’informations, visitez le site https://www.lfhj.fr/ . En effet, pendant les dix dernières années, un jet n’a presque aucune valeur. En partie à cause du coût élevé du remplacement de l’avionique du poste de pilotage, mais aussi de la combustion inefficace des moteurs plus anciens.

Les avantages du jet privé

Avoir un jet privé de luxe présente l’avantage incontestable de voyager dans des conditions plus favorables, car on bénéficie d’une grande liberté de mouvement, que ce soit professionnellement ou en privé. Par rapport à un vol en première classe, les voyages peuvent être programmés selon son propre horaire, sans avoir à remplir les formalités d’enregistrement bien connues. De plus, nous bénéficions d’un espace confortable parfois personnalisé et d’un équipage dédié. L’analyse de la fréquence d’utilisation possible reste un critère majeur dans ce contexte. Deuxièmement, vous devrez définir la taille et l’autonomie de vol requises. Les jets de lumière privés, d’une capacité de 8 personnes, permettent de voler pendant une à trois heures. Ils s’adaptent parfaitement aux trajets relativement courts (jusqu’à 3200 km). Les jets privés de taille moyenne peuvent accueillir jusqu’à 9 personnes et ont une plus grande capacité de stockage de bagages. Leur temps de vol peut atteindre trois heures et demie, soit près de 5 000 km. Enfin, le jet privé appelé «long courrier» bénéficie d’une plus grande autonomie (6 500 km), idéalement pour les vols transatlantiques directs. Il permet de voyager en plus grand nombre et dans des conditions de confort optimales. Enfin, le choix du vendeur est également essentiel.

Amortir l’investissement

Afin d’amortir son investissement et les coûts qui en résultent, il existe différentes solutions, y compris la location de son avion lorsqu’il n’est pas utilisé et la copropriété. Ainsi, il est possible d’opter pour la location de son jet, afin de réduire les frais accessoires, en s’adressant à une société de gestion d’avions commerciaux. À ce titre, il est nécessaire d’obtenir un certificat de transporteur aérien auprès des autorités de l’aviation civile. Pour sa part, la compagnie de gestion d’aéronefs a l’avantage de fournir un équipage, ainsi que du personnel opérationnel. De même, il est possible d’acheter un jet privé avec plusieurs pour partager son utilisation et, bien sûr, les frais engagés. Mais encore faut-il trouver des relations de confiance pour la gestion et avec lesquelles la discussion de l’utilisation ne sera pas un problème.

Articles de la même catégorie :