L’obligation de souscrire une assurance

L’obligation de souscrire une assurance

Une responsabilité: la loi impose l’obligation de souscrire une assurance minimum pour tous les «véhicules terrestres à moteur». Cela implique pour de nombreux véhicules équipés de 2,3,4 ou plus de roues équipées d’un moteur. Ainsi, les scooters, les motos, les voitures doivent être assurés et beaucoup de quads, de patins à moteur, de vélos électriques, de tondeuses autoportées, etc. Prendre une assurance, c’est aussi se protéger et protéger les autres. La blessure n’arrive pas qu’aux autres. Plus d’informations : visitez le site , www.suisscourtage.com.  Vous pouvez à tout moment être en charge d’une collision de la route, mais aussi une victime. Alors, pour voyager en toute sérénité, mieux vaut être garanti!

La responsabilité aux 0tiers

Également connue sous le nom de «responsabilité civile automobile», l’assurance «tiers» couvre les frais liés à la substance et aux dommages physiques causés par un tiers pour lesquels le conducteur est responsable. Il est en effet important de différencier les dommages résultant de l’assuré de ceux qu’il est susceptible de subir. En cas de sinistre, le contrat assurance auto «tiers» couvre uniquement les dommages résultant du tiers, sans indemnisation de la personne responsable. Par contre, le «tiers» assuré victime d’un accident va être payé par l’assurance automobile du responsable de la réduction, l’assurance auto la moins chère, la formule la plus «tierce» peut également être celui qui protège le moins assuré. Il est donc important de définir clairement vos besoins avant de souscrire une telle assurance.

L’assurance «tous risques»

L’assurance «tous risques» est comparée à la police d’assurance responsabilité civile, il s’agit d’une assurance minimale obligatoire assortie d’une «police de responsabilité civile», couvrant les dommages causés à autrui. Contrairement à ce dernier, un plan d’assurance vous garantit votre police de réparation en cas de dommages ou de corrosion causés par un tiers ou par vous-même. Par conséquent, si vous êtes responsable du préjudice causé, vous recevrez une indemnisation, mais cette assurance a aussi ses propres limites. Ne vous y trompez pas, la formulation «tous les dangers» peut prêter à confusion, car en réalité cela ne signifie pas qu’il est possible de tout couvrir. Surtout parce que vous devrez acheter une couverture pour terminer votre police. Mais même si vous souscrivez une «couverture supplémentaire», vous devez être conscient du fait que des exclusions sont fournies.

Articles de la même catégorie :